Manifestation contre la ZAC Logistique XXL BARJANE à Ensuès La Redonne le 17 avril 2021 – 15h00

parc des aiguilles BARJANE manifestation

Nous luttons activement contre l’implantation sur notre commune à Ensuès La Redonne d’une ZAC Logistique XXL « tout camion » de 60Ha (équivalent 87 terrains de football) sur une zone humide et d’anciennes terres agricoles laissées à l’abandon en friche et décharge sauvage par le promoteur immobilier BARJANE et la commune d’Ensuès La Redonne afin de justifier ce projet.

C’est probablement le projet le plus surréaliste de la décennie sur notre territoire : sur plus de 60Ha, il y aura destruction de zones humides, déforestation, enfouissement de déchets industriels, et constructions de hangars logistiques de stockage gigantesques (170.000m2). Le projet mené par la Métropole d’Aix Marseille avec le soutien du Maire d’Ensuès La Redonne se déploie avec une opacité totale des décisions politiques et ses errements administratifs. Outre le scandale environnemental, nous dénonçons une désinformation totale des citoyens, des fausses promesses d’emplois, des pressions sur l’association StopZac de la part des avocats du promoteur BARJANE quand nous avons levé le voile sur ce projet, du greenwashing institutionnel orchestré par l’opérateur du projet, la tenue de l’enquête publique en pleine période d’urgence sanitaire et l’accélération du projet en pleine crise sanitaire et confinement… La liste est longue.

Depuis 25 ans, ce projet « dormait » dans les tiroirs de la Métropole Aix Marseille et s’est miraculeusement réveillé en pleine période de confinement. Aucune association n’a été consultée, les habitants y sont opposés, certains vont être expulsés et leurs maisons rasées, les agriculteurs alentours (maraîchages dont certains sont en bio) vont se retrouver noyés par un flux de plus de 1500-2000 camions par jour (chiffre issu de l’enquête publique). Les communes voisines ont déposé des recours, 60Ha de terres seront artificialisées et étanchées faisant courir des risques trop importants d’inondations sans parler des pollutions atmosphériques ajoutées que cela va représenter. Nous sommes devant le projet gigantesque d’un site logistique industriel classé IPCE sur la côte bleue : le plus grand site de stockage logistique privé à opérateur unique des Bouches du Rhône.

Le débat, soyons clairs...

De quoi parle-t-on?

Superficie du projet:

  • Plus de 60 Ha: équivalent > 87 terrains de football.
  • Terres artificialisées / étanchées définitivement > 80%.
  • Plusieurs lots dont 2 lots dont la construction est imminente…

Objectif du projet:

  • Stockage industriel pour ACTION et Décathlon y compris produits c
  •  Maximiser / Optimiser les flux de livraison liés à la Vente à Distance (VAD) Internet et  son développement lié au COVID 19 (Source: enquête publique) (!!!)

Les conséquences d’un tel projet?

Destruction de la biodiversité:

  • Artificialisation de > 60 Ha de terres déjà fortement impactées par des pollutions.
  • Destruction de zones humides sur un corridor écologique entre zone NATURA 2000.

Augmentation des la pollution atmosphérique.

  • Flux de 1500 à 2000 camions par jour uniquement sur les 2 premières tranches (la zone complète de 60Ha compte une dizaine de lots)
  • Augmentation du volume de particules fines émises en ajout à la pollution existante.

Expulsion d’habitations

  • Des habitations proches ou sur site seront détruites après expulsions. On parle de villas légales et habitées, et pas uniquement de campements.
  • Les autres habitations proches vont vivre en bordure d’un site Industriel de Stockage fonctionnant 7j/7 H24.

Risques d’inondations graves et dangereuses pour les riverains et agriculteurs.

  • L’artificialisation des terres à l’échelle de 60Ha va créer des déséquilibres très dangereux en écoulement des eaux de pluies proches des habitations.

 

Quel impact concret sur nos vies?

Des conditions de circulation encore plus dégradées:

  • L’ajout à la circulation de 1500 à 2000 véhicules industriels par jour 7j/7 sur une zone A55 échangeur Gignac – Ensuès – Carry, et alentours. Situation  insoutenable pour les travailleurs, même avec nouvel échangeur. Pire aux heures de pointes, ingérable en été.
  • La ZAC Logistique sera un site classé IPCE (risque indutriel et environnemental) à proxilité immédiate des communes d’Ensuès-Gignac-Chateauneuf. (Exemple: la ZAC sera à 2000m à vol d’oiseau de l’école primaire d’Ensuès: risque IPCE avéré)

Aggravations sanitaires

  • Nous allons respirer les particules fines invisibles de cet ajout de pollution de circulation dans un territoire déjà saturé en pollutions atmosphérique. (torchères, aéroport, autoroutes…)

Aucun impact réel sur l’emploi

  • Déjà parce que les promesses d’emplois sont très exagérées. La logistique de stockage ne crée pas d’emploi stable et durable et dans tous les cas très peu. Un hangar reste un hangar. Le chauffeur routier travaille et habite ailleurs, le cariste qui conduit le chariot élévateur est très souvent un intérimaire en raison de la saisonnalité de l’activité.
  • Decathlon a annoncé qu’il ne créerait que très peu d’emploi car les 2/3 de ses salariés seraient déplacés d’un autre site.
  • Action et l’emploi: renseignez-vous sur internet et sur leurs conditions de travail dénoncées dans les médias… Nous n’en parlerons pas ici pour nous éviter un procès pour diffamation, mais le cœur y est…

Quel scandale ?

Concertation citoyenne inexistante.

  • Aucune association n’a été consultée, aucune démarche d’information et demande d’avis aux citoyens et riverains n’a été menée.

Enfumage total de la réalité et promesses insoutenables:

  • Exagération totale de la pollution existante. Les associations et citoyens n’ont pas eu accès aux résultats d’enquête de plus de 400 points de prélèvement.
  • Le site a été sciemment laissé à l’abandon depuis des décennies dans la perspective de l’industrialiser à terme: schéma classique pour rachat de terrains moins cher et expulsions afin de justifier le projet industriel.
  • Promesse de dépollution de site mais en réalité, c’est une mise en compatibilité avec l’activité industrielle de stockage logistique.
  • Responsabilité totale du Maire dans le « laisser-faire qui a transformé ces antiennes terres cultivées en zone de décharge sauvage qu’il dénonce aujourd’hui pour justifier ce projet. A-t-il un jour interdit la décharge sauvage à cet endroit par arrêté municipal? NON! A-t-il écouté les riverains qui se plaignaient? OUI. A-t-il pris des décisions et ses responsabilités suite à leurs plaintes? NON! Il a laissé faire. Pourquoi? (à votre avis ?).

Compromission, morale, doutes…

Pensez-vous qu’il est normal que le promoteur BARJANE sponsorise l’opération bénévole « Calanques Propres » à Ensuès la Redonne? Qui gagne quoi? Saviez-vous que nos enfants figurent en photo en train de ramasser des déchets sur nos calanques, dans le rapport annuel RSE du promoteur BARAJANE pour justifier de son implication écologique? Quelle honte !

Quelle est la prochaine étape? compromettre nos élus en les faisant « travailler » sur les stands des salons immobiliers professionnels parisiens?